Citoyens au pouvoir: des noms connus s’ajoutent à celui de Denis Paré

2
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

(Saint-Eustache) Denis Paré, le lanceur d’alertes Ken Pereira, l’acteur Stéphane E. Roy et Bernard « Rambo » Gauthier sont des noms qu’on peut maintenant mettre dans la même phrase… si on parle de leur engagement politique.   

L’acteur et cinéaste Stéphane E. Roy confirme être en sérieuse réflexion pour se présenter dans Borduas aux prochaines élections sous la bannière Citoyens au pouvoir au coté de Denis Paré dans le parti dirigé brièvement par Bernard « Rambo » Gauthier.

« Oui je suis en réflexion, j’aime vraiment les propositions du parti », a lancé le comédien.

L’acteur est particulièrement connu pour son rôle de Sylvain Desjardins dans l’ancienne série Caméra Café. Il a été dans la formation les Bizarroïde avec le cinéaste Ken Scott, a été metteur en scène pour les Chick’n Swell et chroniqueur pour Sucré Salé et Deux filles le matin.

Ce dernier confie avoir été approché par la CAQ et le Parti Québécois, mais le moment n’était pas propice à se lancer en politique puisqu’il était en instance de divorce.  C’est récemment qu’il a découvert le parti Citoyens au pouvoir et dit avoir été séduit par le programme.

« J’ai vraiment l’impression que ce sont les citoyens qui pourraient avoir le pouvoir et non les politiciens de carrière », dit-il. Il devrait faire connaître sa décision finale au cours du mois de juillet.

Ken Pereira s’implique

Le syndicaliste et lanceur d’alertes Ken Pereira, bien connu pour sa participation à la Commission Charbonneau, a été en sérieuse réflexion jusqu’à tout récemment. Il envisageait lui aussi de se présenter pour le parti Citoyens au pouvoir.

Ce dernier a confié vouloir finalement s’impliquer dans la prochaine élection derrière le candidat dans Sainte-Marie / Saint-Jacques, Alexis Caussette-Trudel, fils d’anciens felquistes qui ont enlevé le diplomate britannique James R. Cross. Il est chercheur de l’Institut sur l’intégration et la mondialisation de l’UQAM. Il fera face à Manon Massé de Québec Solidaire.

« J’ai choisi de ne pas y aller pour des questions familiales mais je m’implique vraiment avec Citoyens au pouvoir », a lancé M. Pereira qui n’exclut pas de se présenter aux élections de 2022 dans Mercier, le comté du député sortant Amhir Khadir.

Lino Zambito approché

Lino Zambito a aussi été approché par Stéphane Blais, le chef par intérim de Citoyens au pouvoir le sept mai dernier à Anjou en compagnie de Ken Pereira. Lino Zambito et Stéphane Blais ont convenu que la passé criminel de M. Zambito l’empêchait de se présenter comme député.

« J’ai déjà réfléchi à faire de la politique dans les dernières années, mais mon passé ne me le permet pas. Je ne compte même pas m’impliquer », a expliqué Lino Zambito. Lors de la rencontre, ils ont parlé longuement de la nécessité de protéger les lanceurs d’alertes en compagnie de Ken Pereira.

Bernard « Rambo » Gauthier

Le parti créé en 2011 s’est fait connaître après que le controversé syndicaliste de la Côte-Nord Bernard « Rambo » Gauthier en soit devenu le chef en décembre 2016. Il a démissionné en décembre 2017 après plusieurs controverses.

Denis Paré s’est dit satisfait de voir que plusieurs citoyens s’impliquent et que des gens connus voulaient aussi participer.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Coupon Rabais
Partagez

2 commentaires

  1. JOCELYNE GAGNON on

    Messieurs dites moi pourquoi vous ne votez pas pour un pays avec le PQ. Donnez moi vos raisons et j’y réfléchirez. Moi je veux un pays .

Commentez