Coincé au Nicaragua en raison de la bureaucratie canadienne

0
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

(Nicaragua) Le Québécois coincé au Nicaragua au beau milieu des troubles politiques sans passeport ni visa devra reporter encore une fois son retour au Québec en raison de la bureaucratie canadienne.

Ottawa refuse de remettre un nouveau passeport à Martin Ouellette parce que l’un de ses documents prouvant son identité a été altéré et porte le sceau…. du gouvernement canadien.

Martin Ouellette, s’est fait voler son passeport quelques jours avant que les troubles n’éclatent au Nicaragua. L’homme de 47 ans a réussi à se rendre à l’ambassade du Canada malgré les émeutes et les nombreux barrages. Il a remis les documents nécessaires pour l’obtention d’un nouveau passeport incluant un certificat de naissance à l’ambassade.

Certificat de naissance invalide

Il devait recevoir son passeport quelques jours plus tard. Or, plutôt que de recevoir son passeport, une lettre du ministère de l’immigration lui a été envoyée expliquant que son certificat de naissance était invalide puisqu’il a été altéré par la présence de deux estampes à l’endos.

Le problème c’est que quelque mois auparavant, M. Ouellette était allé faire authentifier son certificat de naissance au ministère des affaires étrangères et du commerce internationale, il s’agit d’une exigence du Nicaragua pour obtenir le statut de résident permanent. Le ministère a accepté et a estampé l’endos du document. C’est cette étampe du gouvernement canadien qui est considéré comme une « altération » du document.

« Je n’arrive pas à croire qu’un document officialisé par le ministère des Affaires étrangères soit refusé par le ministère de l’immigration parce qu’il a été estampé à l’endos par le gouvernement du Canada. C’est une mauvaise blague », questionne Martin Ouellette.

Le sceau officiel du Canada est refusé par le Canada. / Photo: courtoisie

Tout est à refaire

Des proches de l’homme au Québec tentent d’obtenir un nouveau certificat de naissance à son nom afin de reprendre le processus pour l’obtention de son passeport.

Ce dernier devra attendre la réception des nouveaux documents du Canada avant d’espérer pouvoir récupérer son passeport.

Toutefois la situation au Nicaragua l’inquiète.

« Ce n’est pas fini ici, on a l’impression qu’on est sur le bord d’une révolution », a-t-il dit.

Pas d’explications du ministère

Nancy Caron, porte-parole au Ministère des affaires étrangère a promis que le ministère allait s’occuper du dossier. « Nous allons nous occuper de sa situation. Nous allons vous revenir rapidement », a -t-elle dit.

Au moment d’écrire ces lignes, ni Martin Ouellette, ni le Journal n’avait eu de nouvelle du gouvernement canadien 24 heures après avoir parlé avec Mme Caron.

Les émeutes ont commencé il y a deux semaines parce que le gouvernement Ortega veut modifier le régime de retraite des employés. Plusieurs bâtiments ont été ravagés par le feu. l’Université de Managua a été incendiée. On dénombre plus de 20 morts et une centaine de blessés.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Coupon Rabais
Partagez

Commentez