Des mohawks de Kanesatake bloquent des membres de La Meute à Oka

1
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

(Oka) Des membres de La Meute qui seraient venus manifester leur appui aux mohawks de Kanesatake ont été bloqués et expulsés d’Oka par ces derniers qui n’ont pas apprécié d’avoir « des racistes » sur leur territoire.

L’incident s’est produit peu après 13h30 en bas de la célèbre côte du club de golf sur la route 344 à Oka. Quatre manifestants étaient identifiés aux couleurs de La Meute.

Certains autochtones n’ont pas apprécié la présence que ces gens qualifiés de racistes et de membres de l’extrême droite québécoise.

Des Mohawks sont intervenus pour leur demander de rebrousser chemin et de quitter la petite municipalité. « Tout ce que je peux vous dire c’est que tout s’est bien passé. Je ne peux pas vous dire combien de policiers mais il y en avait suffisamment », s’est contenté de dire Claude Denis, porte-parole à la sûreté du Québec. Ce dernier n’a pas voulu donner plus de détails.

La Sûreté du Québec est rapidement intervenue. Sur la vidéo diffusée sur les médias sociaux, on peut apercevoir plusieurs voitures de police, des mohawks ainsi que des membres de La Meute.

« Hey, hey you, fuck you my little bitch. Don’t come back. », peut-on entendre sur la vidéo lorsqu’une femme de l’organisation d’extrême droite quitte le stationnement où ils étaient confinés au coin de la route 344 et du rang de l’Annonciation. Trois autres véhicules identifiés avec des drapeaux de La Meute et un camion sur lequel il était possible de lire en gros « La Meute, Clan 15 » ont aussi quitté la municipalité d’Oka.

Leur heure de gloire

Le grand chef mohawks de Kanesatake a minimisé l’incident. « Ce sont les élections et des gens qui sont ou qui se font passer pour La Meute veulent faire parler d’eux. Nous avons eu aussi des membres de notre communauté qui sont intervenus probablement pour les mêmes raisons. Ils veulent faire parler d’eux. », a dit Serge Simon.

Le Grand Chef a expliqué que les policiers n’entendaient pas à rire et voulaient que l’affrontement verbal cesse. Ils auraient menacé d’embarquer les troubles fêtes selon Serge Simon. Les membres de la meute n’ont pas pu traverser le territoire mohawk et on dû quitter Oka.

Ce dernier a demandé aux membres de sa communauté d’ignorer les membres de La Meute.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partagez

Un commentaire

  1. Pingback: La Meute donne sa version des faits sur l’affrontement entre ses membres et des mohawks à Oka

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.