Détresse psychologique des agriculteurs : une adolescente de Mirabel travaille pour la cause

0
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

(Mirabel) Une adolescente de Mirabel, peinée par le suicide de son grand-père agriculteur, a décidé d’organiser une campagne de financement pour venir en aide à Écoute agricole, un organisme qui supporte les agriculteurs en détresse.  

C’est dans le cadre d’un projet scolaire que Geneviève Laurin a eu l’idée d’organiser une activité de type vins et fromages qui lui permettra d’amasser près de 20 000 dollars pour l’organisme des Laurentides.

« Mon grand-père s’est suicidé il y a 10 mois. Personne n’est obligé de vivre ce que ma famille et moi avons vécu (suicide d’un proche). Quand quelqu’un meurt à la suite d’une maladie on peut lui faire nos adieux, moi je n’ai pas eu le temps avec mon grand-père », explique la jeune femme avec beaucoup d’aplomb.

Le suicide du grand-père de Geneviève n’est pas directement lié à son travail, mais l’adolescente a grandi dans un milieu agricole et elle a constaté les difficultés du métier.

« Écoute agricole ça me tient à cœur parce que des gens dans mon entourage en ont eu besoin et je sais que l’organisme a toujours besoin d’argent », ajoute Geneviève.

Un problème toujours criant

En 2006, une étude commandée par la Coop fédérée révélait que la détresse psychologique, qui s’élève à 20% dans la population en général, atteint près de 51% chez les agriculteurs.

Près de douze ans plus tard, la situation ne s’est pas améliorée.

« La pression est forte au niveau financier, les marges bénéficiaires sont minces, faut que tu sois performant et tu n’as pas droit à l’erreur. La météo a aussi un impact énorme sur la production et le rendement », explique Chantale Maurice, travailleuse de rang chez Écoute agricole.

« Des producteurs qui n’ont pas pris de vacances dans les 10 dernières années il y en a beaucoup et je dirais même que c’est la majorité », affirme pour sa part Sophie Bélisle, la mère de Geneviève qui est également agricultrice.

« On a fait croire aux agriculteurs qu’en investissant dans la mécanisation, dans l’informatique et la robotique ils allaient améliorer leur situation et leur qualité de vie, ce qui n’est pas toujours le cas », explique aussi Pierre-Nicolas Girard, retraité de l’Union des producteurs agricoles (UPA) et consultant dans le dossier de la santé psychologique chez les agriculteurs.

À l’écoute

Les agriculteurs ont aujourd’hui un outil pour passer à travers les moments difficiles. Que ce soit Écoute agricole dans les Laurentides ou dans le réseau de Au cœur des familles agricoles (ACFA) dans plusieurs régions du Québec, les agriculteurs sont écoutés et dirigés vers différentes ressources.

« Souvent je vais directement chez eux sans m’annoncer, je cogne à la porte ou je vais les rejoindre dans l’étable. Moi je vais voir tout le monde qu’ils soient bien ou non. Je me présente pour qu’ils sachent qui je suis et ce que je peux faire pour eux », lance Mme Maurice.

Chantale Maurice est travailleuse de rang auprès des agriculteurs de la région.

L’initiative connait beaucoup de succès, mais le défi est de convaincre les agriculteurs d’en parler.

« Au-delà de 800 consultations téléphoniques ou physiques ont été faites au cours de l’année 2016 dans le réseau des ACFA. Le besoin est là. Mais en même temps si on est des hommes, des agriculteurs et des hommes d’affaires on n’est pas supposé être malade dans la tête, on est fait fort », lance M. Girard avec une pointe de sarcasme.

Vin et fromage

La soirée vins et fromages se tiendra le 23 février prochain à 18h30 à la cabane à sucre Constantin. Déjà 200 billets ont été vendus. L’objectif de l’organisatrice est de vendre 350 billets, mais elle aimerait bien faire salle comble.

« Je ne vous cacherai pas que j’aimerais bien en vendre 500 », conclut Geneviève Laurin.

Pour vous procurer des billets :

Chantale Maurice au 514-929- 2476, ou par Facebook : Chantale Écoute-Agricole.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Coupon Rabais
Partagez

Commentez