Ils doivent leur vie à leur chien

0
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

(Sainte-Thérèse) Les locataires de l’immeuble centenaire qui a été rasé par les flammes lundi soir dernier à Sainte-Thérèse doivent leur vie à leur chien Gonzo.

Vincent Paquette Ravary et Julie Lauzon l’ont échappé belle lundi dernier. Alors qu’ils étaient à discuter dans la cuisine, ils ont entendu leur chien Gonzo gratter avec force et persévérance sur la porte du salon. Après quelques minutes, devant la panique manifeste du chien et ses aboiements, Vincent Paquette Ravary est allé ouvrir la porte du salon pour laisser le chien entrer dans la cuisine.

Alors que Gonzo lui filait entre les jambes, Monsieur Paquette Ravary a senti un énorme souffle de chaleur sur son visage au point où il a été légèrement brûlé.

« J’ai senti que j’avais des cheveux brûlé et la peau au vif », raconte-t-il.

Un incendie violent

C’est à ce moment qu’il a compris l’ampleur du drame qui se jouait. Une étouffante fumée noire opaque envahissait le restant de l’appartement avec d’énormes lueurs orangées. Il s’est alors souvenu qu’il y avait un énorme réservoir de mazout directement sous les flammes.

Sa colocataire Julie Lauzon a vite filé dans sa chambre afin d’essayer de ramasser ses cinq chats.

« Je ne voyais plus rien autour de moi, tout était noir et c’était étouffant », raconte Julie Lauzon.

Le temps était manifestement compté. En ouvrant la porte pour laisser sortir le chien, l’oxygène qui a pénétré dans le salon a vite fait d’attiser l’incendie qui se répandait maintenant à la cuisine.

L’incendie serait finalement d’origine électrique. / Photo: Stéphane Sinclair

« Je savait qu’on devait sortir au plus vite. L’atmosphère était déjà irrespirable », dit-il. Les deux colocataires se sont rapidement rendus à la porte de sortie de l’appartement.

Gonzo le héros

 

Gonzo était de retour chez Vincent Paquette Ravary depuis seulement une semaine après une longue absence. / Photo : courtoisie

« Sans Gonzo, on y passait tous dans les deux appartements. C’était une question de minutes », dit il. À ce moment, le voisin d’en haut évacuait son appartement avec son chien dans ses bras.

Les chats

Saine et sauve à l’extérieur, Julie Lauzon s’est alors mise à crier à tue-tête.

« Mes chats, mes chats sont à l’intérieur ». Monsieur Paquette Ravary est allé sur le côté de la maison où se trouvait la deuxième porte de sortie. Il a fracassé la fenêtre, se blessant la main, pour pouvoir ouvrir la porte afin de laisser ses chats sortir de l’appartement.

« J’ai à nouveau inhalé une grande quantité de fumée. C’est à cause de cela que j’ai du être hospitalisé », explique le musicien de carrière.

Quelques minutes plus tard, alors qu’ils étaient de l’autre côté de la rue, Vincent Paquette Ravary est tombé inconscient et il s’est réveillé à l’hôpital. Il a été plongé dans un coma artificiel pour soigner ses blessures aux bronches. Les deux colocataires ne savent toujours pas si les chats ont réussi à sortir du brasier.

Solidarité

Le musicien a eu la surprise de constater que la communauté avait organisé un financement social de 10 000$ pour lui venir en aide.

Vincent Paquette Ravary, qui a perdu tous ses instruments de musique, tenait à remercier tout le monde pour leur générosité.

Mais ses premiers remerciements sont pour son chien.

« Le pire c’est que nous venions tout juste de le récupérer il y a une semaine », dit-il. À la suite de sa rupture avec son ex-conjointe, Gonzo était resté avec elle jusqu’à la semaine dernière.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Coupon Rabais
Partagez

Commentez