Explosion à Saint-Janvier: un des blessés décède à l’hôpital

0
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

(Mirabel) L’un des deux hommes qui a été brûlé à la suite de l’explosion d’une résidence hier à Mirabel est décédé des suites de ses blessures. 

Le jeune homme aurait près de 25 ans. Il est décédé à l’unité des grands brûlés du CHUM vers 20 heures hier soir.

L’autre jeune homme qui a lui aussi été brûlé sur une grande partie de son corps repose toujours dans un état critique mais stable.

Un laboratoire de drogue?

L’enquête policière pour connaître les causes de l’explosion avance à grands pas. La maison aurait abrité un laboratoire de production de drogue. C’est du moins l’hypothèse privilégiée par les policiers.

« L’état de la maison rend difficile l’enquête, mais des langues commencent à se dénouer », explique Pierre Morel, porte-parole de la police de Mirabel.

Deux méthodes de production de drogue sont particulièrement dangereuses. L’une d’elle consiste à chauffer du Naphta (produit pétrolier) pour transformer le cannabis en huile de cannabis. Les laboratoires de Crystal meth sont aussi très dangereux. Les composantes nécessaires à sa production sont extrêmement volatiles et inflammables.

Des voisins à la rescousse

L’explosion s’est produite vers 4h vendredi matin au 13406 de la rue Saint-Michel à Saint-Janvier. Plusieurs voisins ont été réveillés et ont vu les deux hommes sortir de la maison en feu. Deux voisines ont porté secours aux deux hommes pendant qu’un autre téléphonait aux pompiers.

« Les explosions m’ont réveillées. Je suis sortie dehors et j’ai vu les deux garçons, un était en boxer et l’autre était nu, ce dernier se roulait dans la neige pour éteindre les flammes sur son corps. Je les ai accueilli chez moi », explique Isabelle Pilon qui habite tout près et qui est infirmière auxiliaire.

Souvent sur le party

Les trois victimes louaient la maison depuis le 9 décembre dernier.

« Il y avait beaucoup de va et vient dans cette maison. Ils faisait le party, mais en même temps ce sont des jeunes alors c’est normal qu’ils soient un peu sur le party », ajoute Julio Tavares, un autre voisin.

Les trois jeunes adultes n’étaient pas connus des autorités.  L’ex-locataire de la maison a confirmé qu’il n’y avait rien d’explosif dans la maison comme du propane ou autre système de chauffage au gaz.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partagez

Leave A Reply