Grève des éducatrices en garderie

0
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

(Basses-Laurentides) Les éducatrices en Centre de la petite enfance (CPE) affiliées à la CSN seront en grève demain partout au Québec pour une durée de 24 heures. Dans les Laurentides, ce sont une quarantaine d’établissements qui seront touchés.

Les négociations avec le ministère de la famille sont rompues depuis jeudi dernier (26 octobre).

Le syndicat des travailleuses en CPE de la région des Laurentides (CSN) refuse de fournir la liste des établissements visés parce que les éducatrices se disent victimes d’intimidation sur les réseaux sociaux. Donc le syndicat a jugé bon de ne pas fournir la liste des établissements aux médias.

« De toute façon, les parents concernés ont tous été prévenus. On a beaucoup d’appui de la plupart des parents et certains vont même venir nous supporter sur les lignes de piquetage », explique Danielle Deschatelets, présidente du syndicat des travailleuses en CPE de la région des Laurentides, CSN.

Négociations difficiles

Les négociations achoppent, entre autres, sur le régime de pension et les conditions de travail en ce qui a trait au ratio éducatrice-enfants.

« Un ratio standard pour les enfants de 18 mois à 4 ans c’est une éducatrice pour huit enfants. Pour arriver à ses objectifs financier, le ministère assouplie ses propres règles. La travailleuse au lieu d’avoir 8 enfants, elle peut en avoir neuf, dix ou 11. Ça affecte directement la qualité des services offerts aux enfants », ajoute Mme Deschatelets.

La vie reprendra son cours normal mardi, mais les parents doivent s’attendre à d’autres journées de grève ponctuelles.

« Il y aura d’autres dates prévues parce que là on voit comment le ministère durcit le ton donc il y aura d’autres dates et elles seront annoncées le 1er novembre », conclut la présidente.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Coupon Rabais
Partagez

Commentez