Informatisation des services ambulanciers : les Basses-Laurentides sont aussi en retard

0
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

(Basses-Laurentides) Les ambulanciers des Basses-Laurentides et de Lanaudière utilisent un système dépassé quand vient le temps de trouver les lieux d’un appel d’urgence, ils entrent l’adresse dans un GPS.  Les choses pourraient toutefois changer dès cette année.

Plusieurs services ambulanciers au Québec ont un système informatisé qu’on appelle tablette véhiculaire. Quand les ambulanciers sont envoyés à la rescousse d’une personne dans le besoin toutes les informations apparaissent sur l’ordinateur de bord de l’ambulance, incluant une carte indiquant le plus court chemin pour se rendre à destination.

Dans les Basses-Laurentides et dans Lanaudière, les ambulanciers doivent entrer eux-mêmes les informations sur le GPS, ce qui n’est pas toujours un jeu d’enfant.

« On n’entre pas systématiquement l’adresse dans le GPS souvent on sait où on s’en va, mais quand on ne le sait pas on doit prendre le temps de l’entrer dans le GPS », explique Stéphane Maillet, directeur des opérations pour les Services Préhospitaliers Laurentides-Lanaudière (SPLL)

Dénonciation sur les réseaux sociaux

La semaine dernière un paramédic d’Ambulances de Joliette a démontré, par le biais d’une vidéo partagée sur les réseaux sociaux, qu’il devait utiliser des cartes routières en papier pour trouver la destination des appels d’urgence.

Avec beaucoup d’humour et de dérision, Thomy St-Hilaire souligne que certaines cartes routières avaient été imprimées en 2001 ou même en 1994.

« Alors on prend la route et on déplie notre carte en papier, comme la presse du samedi matin et on commence à regarder, on essaie de trouver où on s’en va », dit-il dans sa vidéo.

Le but de la vidéo était d’interpeller le ministre de la Santé Gaétan Barrette, afin qu’il accélère le processus pour équiper les services ambulanciers de la dernière technologie.

« Ici on ne parle pas de simple GPS, tout est traité dans ce système de la prise d’appel jusqu’à mon rapport d’intervention, fini le formulaire papier, fini la perte de temps inutile », explique M. St-Hilaire dont la vidéo a été vue par plus de 3000 internautes.

Capture d’écran de la vidéo de Thomy St-Hilaire.

Un problème bientôt réglé?

Pour les Basses-Laurentides, la direction des SPLL se veut toutefois rassurante. Le système pourrait être installé dans les ambulances dès cette année.

« C’était déjà en marche, on nous a annoncé ça au début de l’année, le ministère de la santé a autorisé le déploiement (des tablettes véhiculaires) d’ici six à huit mois », soutient M. Maillet.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Coupon Rabais
Partagez

Commentez