Le projet du nouveau centre de réadaptation pour jeunes en difficulté franchit une nouvelle étape

0
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

(Sainte-Thérèse) Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, la ministre déléguée à la Réadaptation, à Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, madame Lucie Charlebois, ainsi que la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides, madame Christine St-Pierre, ont annoncé le 10 août dernier que le nouveau centre de réadaptation pour jeunes en difficulté d’adaptation (CRJDA) verra le jour dans la région de Sainte-Thérèse.

Le dossier d’opportunité du projet ayant été approuvé, la phase de planification, incluant l’élaboration du dossier d’affaires, peut donc s’amorcer.

Actuellement, l’hébergement pour jeunes en difficulté d’adaptation sur le territoire de la région des Laurentides est offert sur trois sites distincts. Puisque les installations de Sainte-Sophie et de Saint-Jérôme sont vétustes et répondent de moins en moins aux besoins de la clientèle, le projet prévoit que les services soient dorénavant offerts à Huberdeau et dans une nouvelle installation située dans la région de Sainte-Thérèse. Chacun des deux sites aura une vocation spécifique. Les travaux qui seront réalisés afin d’accueillir la clientèle du CRJDA dans la région de Sainte-Thérèse consistent en une nouvelle construction de plus de 12 000 m2, à laquelle s’ajoutera un aménagement extérieur de près de 9 700 m2.

« Les travaux qui seront réalisés dans la région de Sainte-Thérèse permettront d’offrir un milieu accueillant, sécuritaire et fonctionnel pour les jeunes et le personnel œuvrant auprès d’eux. L’option qui a été retenue permettra également de continuer d’utiliser les installations à Huberdeau et d’y centraliser les services misant sur la transition des jeunes vers leur vie d’adulte. Ce projet est une belle démonstration des efforts que nous faisons pour rapprocher les services de la population et se réalisera au bénéfice des jeunes les plus vulnérables de la communauté », a lancé Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

L’offre de service permettra également d’accueillir des jeunes ayant une déficience intellectuelle, physique ou encore un trouble du spectre de l’autisme.

« Ce projet s’inscrit dans le cadre de nos efforts des dernières années visant à améliorer l’organisation des services en réadaptation pour les adolescents en difficulté. Ces derniers pourront ainsi bénéficier d’un milieu de vie où sont concentrés tous les services mis à leur disposition pour favoriser leur épanouissement. En tant que société, nous avons le devoir de leur fournir les meilleurs outils possible pour développer leur plein potentiel. Les jeunes sont l’avenir de notre société et il est de notre responsabilité de veiller à leur bien-être », a dit de son côté, Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie

Un montant de 5,1 M$ est réservé pour l’élaboration du dossier d’affaires. Le coût global du projet est estimé pour l’instant à environ 110 M$ et la livraison est prévue en 2023.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partagez

Auteur

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.