Mirabel: les discussions politiques ne sont plus tolérées dans les comités citoyens

1
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

(Mirabel) La Ville de Mirabel interdit à ses bénévoles des comités de citoyens de parler politique durant les réunions ou activités dans lesquelles ils sont impliqués. Une décision qui étonne les principaux intéressés.

René Vachon, qui est membre d’un des nombreux comités de parcs de Mirabel, n’en revient pas que le maire Jean Bouchard ait senti le besoin de faire passer un règlement comme celui-là au conseil municipal.

Le règlement adopté le 26 février prévoit que « le membre du comité s’engage à ce que toutes les rencontres et activités soient apolitiques », peut-on lire sur la résolution du conseil.

Le bénévole se demande où s’en va la démocratie.

« Comment est-ce qu’il va faire appliquer le règlement, des policiers vont assister aux réunions », questionne avec sarcasme M. Vachon.

René Vachon, qui était également candidat aux dernières élections municipales contre l’équipe du maire Bouchard, croit que ce dernier veut faire taire ceux qui ne partagent pas ses idées.

René Vachon était candidat contre l’équipe du maire aux dernières élections municipales. / Photo: courtoisie.

Les comités de parcs, pour les parcs

Le maire ne se cache pas derrière des faux fuyants.

« Lors de la dernière élection, quatre candidats de l’équipe adverse provenaient des comités de parcs. Ils parlaient de politique et ils critiquaient ouvertement notre administration, les comités de parc sont là pour parler des parcs pas pour parler politique », lance le maire Jean Bouchard.

Le maire estime aussi que 90% des bénévoles dans les comités s’impliquent pour les bonnes raisons, mais que 10% d’entre eux utilisent leur statut à des fins politiques.

Un autre bénévole qui préfère garder l’anonymat estime qu’il s’agit d’une réaction de crainte du maire.

« Tout citoyen peut avoir une opinion sur l’administration actuelle et je ne vois pas comment le fait de partager cette opinion va nuire à la bonne réalisation des activités. Ça veut dire que les comités ne pourront même plus parler des positions favorables à l’administration actuelle », ironise le bénévole.

Un geste éthique

La spécialiste en gestion municipale Danielle Pilette ne voit pas dans ce règlement une entorse à l’éthique des élus.

« Ils (les bénévoles) représentent la municipalité, ce ne sont pas des fonctionnaires mais ils représentent quand même la municipalité, donc, dans le cadre de leurs fonctions, ils devraient garder une certaine neutralité politique », explique la Professeure associée de gestion municipale à l’École des sciences de la gestion de l’UQAM.

Les autres municipalités avoisinantes imposent un code d’éthique à certains citoyens quand ces derniers travaillent sur des comités où l’information doit demeurer secrète (comme par exemple sur les comités d’urbanisme), Mais aucune ne proscrit les discussions politiques.

À Mirabel, un contrevenant au nouveau règlement pourrait, après une récidive, se faire montrer la sortie du comité sur lequel il siège.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Coupon Rabais
Partagez

Un commentaire

  1. Quand vous commencez à penser par vous-même, vous leur faites peur, et ils s’efforcent de vous interdire tout contact avec l’opinion publique, de peur que si l’opinion publique vous écoute, elle ne veuille plus les écouter.
    -Malcolm X

Commentez