Mirabel : un cycliste victime d’un délit de fuite

0
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

(Mirabel) Un cycliste de Mirabel dans les Laurentides l’a échappé belle hier matin alors qu’il a été accroché par une voiture qui roulait à vive allure. L’automobiliste a poursuivi sa route sans s’arrêter.

Jean-François Giroux fait du vélo tous les matins. Mercredi (11 juillet) alors qu’il circulait sur la Côte des Saints un automobiliste est passé à ce point près de lui qu’il a accroché son bras.

« Je sens une voiture passer à toute vitesse à côté de moi et une seconde plus tard une autre voiture passe et je sens que je me fais brasser et je vois un miroir revoler et je sens une douleur au bras », dit le cycliste de 33 ans.

La voiture du fuyard est une berline grise, possiblement un vieux modèle de Volvo.

Un délit de fuite

Giroux s’est arrêté pour appeler la police. Heureusement il n’a pas été blessé, il souffre tout au plus d’une légère douleur au bras gauche, mais le cycliste déplore que l’automobiliste n’ait pas daigné s’arrêter. Ce dernier aurait même accéléré.

« Je vois la voiture accélérer et dépasser une autre voiture sur la route et filer vers Saint-Augustin. C’est certain que cette personne-là s’est rendue compte que son miroir a décroché », déplore Jean-François Giroux.

Le Service de police de la Ville de Mirabel confirme qu’un dossier a été ouvert dans une affaire de délit de fuite impliquant un automobiliste et un cycliste. La police n’a toutefois pas d’indice pour le moment lui permettant d’identifier le conducteur.

Sensibilisation

Conscient qu’il a été chanceux dans sa malchance, Jean-François Giroux voudrait que sa mésaventure serve à sensibiliser davantage les automobilistes au partage de la route même s’il estime que la relation automobiliste-cycliste s’est grandement améliorée.

« Dans la majorité des cas les gens sont respectueux. Mais, certaines personnes ne savent pas que les cyclistes ont droit de circuler sur la route », explique-t-il.

De mieux en mieux

Malgré les accidents récents, l’organisme Vélo Québec estime lui aussi que les cyclistes sont de plus en plus en sécurité sur les routes.

L’organisme soutient qu’en cinq ans le nombre de déplacements en vélo à Montréal a augmenté de 50% alors que les accidents graves ont baissé de 70%.

Toutefois les médias sociaux et la médiatisation des accidents donnent l’impression que la situation s’envenime.

« Nous on pense que les choses vont de mieux en mieux simplement parce que de plus en plus de gens font du vélo et comprennent la réalité du vélo. Un québécois sur deux fait du vélo à un moment ou à un autre et 2.7 millions de québécois en font toutes les semaines », explique Magalie Bebronne, chargée de programme chez Vélo Québec.

N’en demeure pas moins que le partage de la route concerne tous les utilisateurs et chacun doit respecter les règles afin d’assurer la sécurité de tous.

« Clairement cet automobiliste-là n’a pas respecté la distance minimale de dépassement. Le bon comportement à adopter c’est de ralentir si on n’est pas en mesure de dépasser en toute sécurité et d’attendre que le dépassement soit sécuritaire », conclut Mme Bebronne.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partagez

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.