Plage olé olé: la direction du parc d’Oka a mis ses culottes?

0
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

(Oka) Il y a 7 ans, on pouvait se croire en plein club échangiste à l’extrême Est de la plage d’Oka tellement les échanges sexuels en public étaient nombreux. La direction du parc d’Oka a mis ses culottes puisque les actes indécents seraient maintenant un peu plus rares.

Il n’est pas ici question de la zone nudiste qui a toujours été tolérée, mais d’un secteur un peu plus loin où les visiteurs ne se contentent pas d’être nus. Il fallait marcher sur une centaine de mètres supplémentaires pour se rendre à cet endroit. On y trouvait des condoms et des lingettes humides un peu partout sur la plage tel que L’Écho de Saint-Eustache l’avait décrit à l’époque.

La première chose qu’on remarque en arrivant dans la fameuse zone sauvage, ce sont des traces fraîches de véhicules tout-terrains. A l’époque la direction avouait ne pas faire de patrouille dans cette partie de la plage en début de saison.

Dans la zone sauvage de la plage d’Oka, on voit qu’il y a maintenant de la patrouille en début de saison. / Photo: Stéphane Sinclair

« Ce n’est pas parfait parce qu’on entend venir les patrouilleurs, mais cela en dissuade plusieurs. Mais il y a encore un peu de relations sexuelles visibles sur la plage  » dit un homme qui voulait garder l’anonymat.

Il a néanmoins été possible d’être témoin d’un acte indécent lors de la première visite du journal et de plusieurs tentatives de séduction lors d’une deuxième visite. monjournal.ca a passé deux après-midi sur les lieux.

Il se masturbait

Tout d’abord, un homme marchait vers le représentant du journal tout en se masturbant. Son plaisir fut coupé rapidement en voyant la carte de presse et la caméra.

« Non, je ne me masturbais pas, vous avez mal vu. Vous voulez faire du sensationnalisme encore. Vous êtes comme ça les médias », a dit l’homme qui se masturbait pourtant à moins d’une dizaine de pieds du représentant du journal avant qu’il lui montre sa carte de presse.

À l’époque, les hommes qui étaient ouverts à des relations sexuelles laissaient un condom sur leur serviette de plage comme carte d’invitation. Lors des deux visites, aucun condom n’a été vu sur les dizaines de serviettes de plage. Aucun condom souillé n’a été aperçu sur la plage ou dans les boisés contrairement à l’époque.

Plusieurs lingettes humides ont été trouvées sur la plage d’Oka, mais aucun condom. / Photo: Stéphane Sinclair

Un homme a expliqué que les patrouilles ont lieu en matinée et en après-midi.

« Il faut venir entre midi et 14h, là vous allez surement en voir. Entre les patrouilles, les gens continuent de s’amuser. Ce n’est pas totalement réglé, mais le monde est beaucoup plus prudent », a dit un homme en tenu d’Adam.

La Sepaq confirme

Selon la Sépaq, la nouvelle directrice générale du parc, Nathalie Julien-Boucher, a mis en place des patrouilles régulières dès le début du beau temps.

« Les patrouilles ont débuté il y a deux ans. Nous faisons également affaires avec une agence de sécurité et dès qu’un comportement malsain est détecté, nous intervenons avec la Sûreté du Québec », a expliqué Simon Boivin, porte-parole de la Sépaq.

Ce dernier conclut en expliquant que depuis ce temps, la direction du parc a vu les plaintes chuter de façon significative.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Coupon Rabais
Partagez

Commentez