Route 335 : Sainte-Anne-des-Plaines voudrait une voie réservée au transport collectif

0
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

(Sainte-Anne-des-Plaines) Le maire de Sainte-Anne-des-Plaines, Guy Charbonneau propose d’ajouter une voie réversible, réservée au transport collectif sur la route 335 entre l’autoroute 640 et le rang Lepage.

Une voie centrale réversible permet de circuler dans un sens le matin et dans l’autre le soir afin de s’assurer d’une circulation fluide pour les autobus et pour ceux qui font du co-voiturage. Les propriétaires de voitures électriques auraient aussi le droit d’utiliser la voie réservée.

Une proposition concertée

Accompagné des maires de Blainville et de Terrebonne et d’un représentant de Mascouche, M. Charbonneau a martelé que c’est une question de gros bon sens.

« Faut penser qu’il y a 20 000 voitures qui passent chaque jour ici en transite tous les jours alors que la population de Sainte-Anne-des-Plaines est à peine au-dessus de 15 000. Donc on propose une voie centrale réversible et réservée au transport collectif. Ça existe déjà, ça fonctionne et ça ne coûterait pas si cher que ça », explique M. Charbonneau.

Les maires des différentes villes dont les citoyens utilisent la route 335 croient que ce projet s’inscrit parfaitement dans la politique de mobilité durable du gouvernement québécois.

« Il est fini le temps de jaser, de faire une étude, de revenir en arrière, de faire une autre étude. Je pense qu’il faut avancer et exécuter les travaux », affirme le maire de Blainville, Richard Perreault.

Comme l’indique le maire, une voie réversible est déjà utilisée sur l’avenue des Pins à Montréal et sur le pont Jacques-Cartier. Les résultats sont concluants. / Photo: Dave Parent

« Depuis que je suis au monde la population mondiale a triplé. C’est sûr qu’on va se piler sur les orteils, c’est sûr qu’on va devoir faire des concessions, c’est sûr qu’on va être plus proches et va falloir qu’on travaille ensemble, on n’a pas le choix », ajoute M. Charbonneau dont le territoire est composé à 92% de terres agricoles.

Cinq à dix ans

Le maire Charbonneau propose même de construire un stationnement incitatif sur son territoire même si la majorité des automobilistes qui passent par sa ville proviennent d’autres municipalités.

Il croit que le projet pourrait se réaliser d’ici cinq à dix ans.

« Ça se réalisera pas cet été c’est sûr, mais qu’ils (les employés du ministère) commencent à travailler et qu’ils fassent un tronçon à la fois et ça va se réaliser de façon satisfaisante pour les usagers de la 335 », conclut M. Charbonneau.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Coupon Rabais
Partagez

Commentez