Sainte-Thérèse : la mairesse sortante questionne l’éthique de la candidate Sophie Bastien

0
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

(Sainte-Thérèse) Dans le cadre de sa conférence de presse du 24 octobre sur ses engagements électoraux, la candidate à la mairie Sylvie Surprenant s’est questionné sur le sens éthique de la candidate de Vision Sainte-Thérèse dans Lonergan, Sophie Bastien, parce que son conjoint, qui est pompier pour la municipalité, l’accompagne dans ses activités de porte-à-porte.

« Je m’explique très mal que leur candidate Sophie Bastien effectue son porte-à-porte en compagnie de son conjoint qui est aussi le vice-président de l’exécutif du syndicat des pompiers de la Ville de Sainte-Thérèse. Que ce dernier fasse campagne aussi ouvertement avec sa conjointe candidate, particulièrement dans un contexte où la ville est en négociation avec ses pompiers, soulève des interrogations quant au doit de réserve qui devrait s’appliquer », a lancé la mairesse sortante.

La mairesse estime que le conjoint de Mme Bastien est en conflit d’intérêt et que sa participation partisane va à l’encontre des règles électorales.

« Je m’interroge sur le sens éthique de Mme Bastien mais aussi sur celui du candidat à la mairie M. Gauvreau, qui a distribué son programme électoral avec le conjoint de Mme Bastien », a ajouté Mme Surprenant.

Sophie Bastien réplique

La réplique de la candidate de Vision Sainte-Thérèse ne s’est pas fait attendre.

« Nous avons demandé un avis légal et il a tout à fait le droit d’agir comme bénévole dans mon équipe. Il est derrière moi et il fait mon pointage comme n’importe quel autre bénévole », a expliqué Sophie Bastien.

Monjournal.ca a obtenu copie de l’avis légal. Et selon l’avocat Félix Martineau, le pompier serait en droit de pratiquer des activités partisanes même s’il est employé de la ville.

Voici un extrait l’avis légal :

Il y a 3 ans, la réponse aurait été très facile. J’aurais répondu qu’Alexandre David ne peut participer à aucune activité partisane en raison de son statut d’employé de la Ville de Sainte-Thérèse. (Article 284 de la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités). Cependant, cet article a été invalidé par la Cour supérieure en 2014 par le jugement Directeur général des élections du Québec (DGEQ) c. Harvey, 2014 QCCS 3331. Il a été déterminé que l’article 284 de la Loi tel qu’édicté à l’époque contrevenait à la liberté d’expression des fonctionnaires municipaux

À la lumière de cet avis, Mme Bastien estime que son conjoint a tout à fait le droit de s’impliquer et d’être à ses côtés lors d’activités partisanes.

« Il y a des enjeux plus important que mon conjoint qui fait le pointage en arrière de moi dans du porte-à-porte. Est-ce qu’on peut travailler sur les vrais enjeux? J’ai des choses plus importantes à discuter que d’essayer de coincer mes adversaires dans un coin », conclut-elle.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Coupon Rabais
Partagez

Commentez