Train de banlieue: Benoit Charette réclame plus de rigueur

0
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

(Saint-Eustache) Le député de Deux-Montagnes, Benoit Charette, a récemment relevé en Chambre la croissance préoccupante des retards du train de banlieue sur la ligne Deux-Montagnes.

On rapportait récemment que la ponctualité moyenne du train atteint à peine 79 %, alors que la cible du Réseau de transport métropolitain (RTM) est 95 %. De fait, l’augmentation du retard dans les lignes de trains de banlieue est une constante depuis plusieurs années, rapporte M. Charrette. L’année 2017 marque un triste record avec une augmentation de 20 % au chapitre des retards.

Le député caquiste de Deux-Montagnes, Benoit Charette. / Photo: courtoisie

Ainsi, sur la ligne de Deux-Montagnes (la plus achalandée du réseau) on a enregistré 636 retards l’an dernier, soit près de 2 par jour, en augmentation de 48% par rapport à l’année précédente. Il s’agit de 1 860
retards de plus de 6 minutes qui ont affecté les six lignes des trains de banlieue du RTM en 2017, soit environ 310 retards de plus qu’en 2016.

« Comment peut-on augmenter l’achalandage du transport en commun alors que la première qualité recherchée par les utilisateurs est la fiabilité du service ? Sans l’imposition de contraintes quant au respect des horaires, ces retards vont continuer à nuire à la qualité de vie des familles de la banlieue de Montréal », a conclu Benoit Charette.

Ce dernier exige du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports qu’il s’assure que le RTM applique rigoureusement le respect de ses cibles en matière de ponctualité de ses trains de banlieue.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partagez

Auteur

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.