Un complexe de calibre mondial à Oka

1
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

(Oka) Les acheteurs de l’Abbaye d’Oka veulent mettre sur pied un véritable circuit touristique à travers le Québec et Oka serait une importante escale.

C’est rien de moins qu’un « resort » de calibre mondial que veulent créer les acheteurs de l’abbaye d’Oka. La compagnie Tridan a réalisé plusieurs projets à travers le Québec et est en voie d’en réaliser d’autres. L’achat de l’Abbaye d’Oka est une étape dans un projet beaucoup plus vaste qui vise à vendre des voyages à travers le monde à une clientèle intéressée par le Québec et la « Nouvelle-France ».

« Il faut sauver notre patrimoine, mais il faut un projet qui se tient. La priorité d’un projet est sa rentabilité », explique Alexandre Triquet, directeur général de Tridan. La compagnie veut créer un hôtel patrimonial de calibre majeur à Oka sur une route touristique qui traverserait le Québec.

L’entreprise qui possède déjà plusieurs bâtiments au Québec comme le complexe Stone Haven Resort à Sainte-Agathe, y voit le meilleur moyen d’éviter que l’Abbaye d’Oka soit transformée en condominiums. « Si notre projet échoue, il y a un risque que l’abbaye d’Oka soit défigurée ou même pire », dit-il.

Un arrêt à Oka

Un peu à la manière d’une croisière, l’entreprise compte organiser des circuits à travers ses hôtels et des restaurants au Québec. L’arrêt de quelques jours à Oka permettra aux voyageurs de faire la route des vins, de visiter les producteurs du terroir, de déguster des productions locales et peut-être d’assister à des festivals dans la région. Tridan a aussi un projet de Micro-brasserie locale. Elle compte s’allier avec différentes entreprises de la région afin d’agrémenter l’expérience des voyageurs.

L’entrepreneur affirme être sur le point de s’entendre avec le vignoble Rivière du Chêne, Vegkiss en Montérégie, le Parc Safari, la ferme Husereau et d’autres partenaires afin de mener à bien son projet.

Bien que le montage financier ne soit pas encore totalement terminé, Alexandre Triquet a bien confiance dans la réalisation du projet.

« Il nous reste quelques détails à régler. Nous devons rassurer les banquiers et solidifier notre montage financier, mais nous sommes pratiquement l’une des seules alternatives dans ce projet. L’organisme qui gère l’Abbaye ne pourra pas continuer longtemps à accumuler des pertes », dit-il.

Mohawks

Tridan compte rapidement contacter le Grand Chef Serge Simon de Kanesatake afin de  travailler de concert avec lui dans la réalisation de ce projet. « On veut travailler avec eux (les Mohawks) et j’aimerais bien rencontrer M. Simon le plus rapidement possible », a expliqué Alexandre Triquet.

Ce dernier a également assuré qu’il ne compte pas couper des emplois à l’Abbaye, mais bien d’en créer, non seulement à l’abbaye, mais également dans l’ensemble de la région.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Coupon Rabais
Partagez

Un commentaire

  1. Pingback: L’Abbaye d’Oka sera transformée en école de sorcellerie

Commentez