Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

(Saint-Eustache) Une maman et son bébé de deux ans ont échappé au pire alors qu’elles faisaient un somme dimanche après midi pendant que les flammes qui dévastaient la maison voisine, et poussées par les vents, menaçaient leur propre maison. Alexandra Colin a eu peu de temps pour sauver son bébé de deux ans des flammes.

La mère de famille n’est pas prête d’oublier cet incendie monstre qui a frappé sa famille et plusieurs autres dans un quartier résidentiel de Saint-Eustache dimanche après midi. Elle sommeillait au rez de chaussé pendant que son bébé de deux ans faisait une sieste au deuxième étage.

L’incendie d’une rare violence s’est étendu à neuf autres résidences en raison des forts vents. Quatre maisons sont des pertes totales. / Photo: Stéphane Sinclair

Le va-et-vient des voitures de police et le son assourdissant des sirènes ont vite eu raison de son sommeil. Elle est donc allée voir dehors pour comprendre ce qui se passait. En ouvrant la porte d’entrée à l’avant, elle a été accueillie par une lourde fumée noire et les cris des voisins qui disaient aux gens d’évacuer.

Son bébé était toujours au deuxième

« Sauf que ma petite fille était en haut dans sa chambre, j’ai dû monter rapidement pour aller la chercher », explique-t-elle. Lorsqu’elle a réussi à l’agripper et à la sortir de sa chambre, elle a entendu une violente déflagration. « Là, j’ai compris que nous devions sortir au plus vite », raconte t-elle.

En sortant, Mme Colin a regardé la maison de son voisin de droite, elle a vu de violentes flammes qui se propageaient dangereusement à la toiture de sa maison, poussées par de forts vents. Les pompiers n’étaient toujours pas arrivés. Avec la puissance des flammes, et du vent, c’est là qu’elle a réalisé que sa maison était perdue.

Photo: Stéphane Sinclair

Les enfants qui habitaient dans les maisons les plus touchés par les flammes jouaient toujours ensemble.

« Nos enfants se promenaient toujours d’une maison à l’autre et là mes gars n’étaient pas dans la rue. J’ai tellement eu peur qu’ils soient restés dans l’une des maisons en feu, c’était terrifiant juste à y penser », raconte-t-elle. Elle a néanmoins réussi à emprunter une voiture pour faire le tour des rues et par chance, elle a retrouvé ses deux garçons sur une autre rue à l’arrière de la maison.

Souvenirs d’une vie en fumée

Alexandra Colin, et ses trois enfants sont sains et saufs. Son mari était absent lors de l’incendie qui a détruit les quatre maisons et endommagé six autres résidences.

Au lendemain du tragique événement, la famille était bien heureuse d’être réunie et surtout en vie, cependant une partie de leur vie s’est tout de même envolée en fumée.

« Les meubles et le matériel, c’est moins grave, on est assuré. Mais j’ai bien peur d’avoir perdu mes trois livres de photos de bébés, mon album de mariage, toutes nos autres photos et nos souvenirs de voyages. Ce sont de petites choses sans grande valeur monétaire mais si importantes à nos yeux », conclut Alexandra Colin.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Coupon Rabais
Partagez

Commentez