Vous entrez dans une zone à risque

0
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

(Sainte-Thérèse) Les paramédics de Services préhospitaliers Laurentides-Lanaudière sont à bout de souffle et réclament d’avantage d’ambulances et de quarts de travail pour couvrir efficacement et de façon sécuritaire les Laurentides et Lanaudière.

Les citoyens des Basses-Laurentides sont nombreux à avoir remarqué des affiches où il est écrit « Vous entrez dans une zone à risque » à l’entrée de certaines villes. On peut également y lire : « Ici, les paramédics sont surchargés ». Ces affiches ont été placées à des endroits stratégiques par le syndicat des Services préhospitaliers Laurentides-Lanaudière (SPLL-CSN).

Temps de réponse trop long

Les paramédics de la région sont en grève depuis mars dernier. Mais comme il s’agit d’un service essentiel, la grève n’a pas d’impact sur les services aux citoyens. Toutefois le syndicat prétend qu’il y a un réel danger dans la région en raison d’un manque criant d’ambulances.

« On fait des appels inter-secteurs. Donc s’il n’y a plus d’ambulance à Saint-Eustache, ce sont des véhicules de Sainte-Thérèse ou Terrebonne qui vont répondre. On est en haut de 12 à 13 minutes par secteur pour les temps de réponse », déplore Yan Bonhomme, président du SPLL-CSN. Ce dernier ajoute que le problème est le même partout au Québec.

Aucun problème selon le ministre Barrette

Le ministre de la santé Gaétan Barrette a nié qu’il y ait quelconque problème avec les services ambulanciers au Québec.

« Le ministre Barrette se met la tête dans le sable quand il dit qu’il n’y a pas de problème au Québec. On a eu un cas cet été, ç’a pris 32 minutes à se rendre pour un arrêt cardio-respiratoire sur un jeune homme de 16 ans », ajoute M. Bonhomme.

« Il est dommage que certaines situations soient rapportées de manière à discréditer l’organisation des services ou à inquiéter la population. La sécurité des gens est notre priorité. Rappelons que les techniciens ambulanciers paramédics sont présentement en moyens de pression », a répliqué M. Barrette par voie de communiqué.

Des ambulances supplémentaires sont demandées pour chaque ville des Basses-Laurentides. Le syndicat explique qu’il y a suffisamment de paramédics pour conduire ces ambulances et ainsi réduire le temps de réponse dans la région.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Partagez

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.