Rosemère : les 100 premiers jours de l’administration Westram

0
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

(Rosemère) Après 100 jours à la tête de la Ville de Rosemère, l’administration Westram a pondu sa vision et son plan d’action pour l’avenir de la municipalité. Le maire veut une ville fière, verte et prospère.

Alors qu’il faisait le bilan de ses 100 premiers jours à la tête de la ville en conférence de presse (en fait l’administration était en place depuis plus de 120 jours au moment du bilan), l’équipe du maire Eric Westram a expliqué qu’elle avait consulté les employés de la Ville pour en arriver à un plan d’action qui guidera le conseil municipal pour les quatre prochaines années.

La ville va consulter la population quant à cette vision d’avenir.

De façon plus claire, la ville compte appliquer les grands principes suivants :

  • Une ville fière qui cultive le sentiment d’appartenance des citoyens de toutes les générations en offrant une qualité de vie exceptionnelle;
  • Une ville verte qui protège son environnement, met en valeur son caractère champêtre et adopte des pratiques innovantes en matière de développement durable;
  • Une ville prospère qui propose un cadre propice à la vitalité de sa communauté en favorisant son rayonnement économique et social.

Bilan positif

Quant au bilan de ces 100 premiers jours, le maire s’est dit très satisfait du travail accompli. Il souligne au passage quelques réalisations.

  • Subvention aux aînés doublée
  • Gel du fardeau fiscal
  • Projet pilote de déglaçage des rues avec des copeaux de bois
  • Projet pilote d’apiculture urbaine
  • Poules urbaines
  • Les déjeuners du maire
  • Période d’échanges libres avant les séances du conseil

D’ailleurs la consultation publique prend beaucoup de place dans l’administration Westram. Le maire admet que cette initiative alourdit le processus démocratique, mais il l’assume complètement.

« Oui on a été élu pour prendre des décisions et si on a besoin d’un stop au coin d’une rue on ira pas consulter la population, mais pour des grands projets et pour des grandes aspirations je pense qu’il est important d’aller recueillir ce qui émane de la population et de leur communiquer notre vision », explique-t-il.

Surprise et étonnement

Au terme de ces 100 premiers jours, ce qui a le plus surpris le maire et les conseillers est la charge de travail. Toutefois, personne ne semble s’en plaindre.

« Ce qui m’a surpris le plus c’est la quantité d’heures d’implication. Il n’y a pas de demi-mesure, on est appelé à droite et à gauche. Je me suis dit : si on s’attend à ce que nos employés livrent la marchandise, le capitaine à bord doit prêcher par l’exemple », conclut M. Westram.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Coupon Rabais
Partagez

Commentez